Sécurité

RDC-NORD-KIVU: Une perte de vie humaine et des malades sans assistances médicales dans la prison centrale de Walikale

Une perte de vie humaine dans la prison centrale de Walikale signalée par BEDEWA ce mercredi, 14 octobre 2020 dans la province du Nord-Kivu.

Mort à 14h45, heure locale, il s’appelle feu Gabriel Masiri Byanikiro, originaire du village de Mironge, localité de Banamukobya dans le Groupement Ihana, secteur des Wanyanga en territoire de Walikale ; arrêté depuis le 31 janvier 2019 et condamné à 7 ans de SP pour viol, feu Masiri était tombé malade dans cette maison carcérale depuis mars dernier, jusqu’à sa disparition inopinée sans aucune assistance médicale.

Le Bureau d’Etudes et d’appui au Développement du territoire de Walikale, BEDEWA en sigle, une organisation de la société civile Forces Vives de la RDC, oeuvrant dans la protection, défense et respect des droits humains, la consolidation de la paix et la bonne gouvernance à l’Est de la RDC et dans le territoire de Walikale en particulier, cette organisation déplore ce cas qui n’est pas le premier et le considère comme un sabotage humanitaire volontaire en Province et surtout dans le Walikale.

Au delà de cette perte en vie humaine, d’autres cas de maladies diverses sont signalés dans la prison centrale de Walikale, mais sans aucun espoir d’une quelconque assistance en soins médicaux de services compétents et en même temps le ravitaillement en nourriture dans ladite prison, une responsabilité qui revient au gouvernement provincial du Nord-Kivu, devient quasi inexistant.

En outre, le BEDEWA signale plus de 15 cas de détentions illégales des personnes, qui attendent toujours le sort réservé à leur culpabilité par leur juge naturel du Tribunal de Grande Instance de Goma et du Tribunal de paix de Walikale, où le Président de cette juridiction y serait absent plus de 3 mois déjà.

Face à la persistance de cette restriction au droit d’accès aux soins médicaux, au traitement cruel et inhumain, droit à la vie et à une égale protection de tous devant la loi y compris le droit de la défense conformément aux dispositions des instruments juridiques nationaux, régionaux et internationaux sur les droits de l’homme ratifiés par la RDC, le BEDEWA recommande au gouvernement du Nord-Kivu avec ses partenaires du domaine, de prendre au sérieux la menace humanitaire qui sévisse jusqu’à présent dans la prison centrale de Walikale avec une intervention urgente, afin de sauver des vies humaines en milieu carcéral.

Trésor Kamavu

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page

COVID INFO

LE SEUL VACCIN EST LA PREVENTION

Fermer