ArméeJustice

RDC-Beni : « L’armée demande pardon à la population de Mbau face aux allégations de son porte-parole

Après un climat de méfiance entre la population et les éléments des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) qui a duré 72 heures suite aux allégations du porte-parole des opérations Sokola 1 pointant la population de s’entretuer entre elle, la collaboration est de nouveau pratiquée.

Ce climat d’attente a été effectif grâce aux assises qui ont eu lieu ce jeudi 24 septembre 2020 à Mbau entre le commandant secteur des opérations Sokola 1, le Général Major Peter Cirimwami et la notabilité de la place.

Pour sa part, le numéro un des opérations Sokola 1 au nom de son porte-parole a présenté ses excuses à la population de Mbau est a promis que ses troupes sont en pieds d’oeuvre pour traquer les rebelles Ougandais de l’ADF qui écument la région de Beni.

Par ailleurs, les notables de Mbau grâce à la sagesse du commandant secteur des opérations Sokola 1, les notables de la place ont accepté le pardon et ont promis de collaborer avec l’armée pour faciliter les opérations militaires contre ces combattants.

Rappelons que, lundi 21 septembre dernier, au lendemain de tuerie de 12 civils à Mbau, territoire de Beni, le porte-parole des opérations militaires Sokola 1, le Lieutenant Antony Mwalushayi avait déclaré que un règlement de compte était à la base de la mort des victimes qui étaient massacrées par les ADF.

Muhindo Mathe

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer