Armée

Nord-Kivu-Rutshuru: 4 personnes ont été tuées et 2 blessées par des bandits armés

C’est dans la nuit du mardi au mercredi 16 septembre 2020, que 4 personnes ont été tuées par des hommes armés, dans le territoire de Rutshuru, au Nord-Kivu.

En effet, parmis ces personnes tuées, figurent deux femmes, 1 enfant et 1 bébé, tous issus d’une même famille. Ces assaillants ont investi le domicile des victimes qui étaient alors à table aux environs de 21h avant de tirer sur elles. Sur coup, Denise Kavusa, Muhindo Kombi, Kakule Kombi et une grand-mère ont trouvé la mort sur-le-champ et leurs dépouilles mortelles ont été déposées à la morgue de l’hôpital général de Rutshuru. On note également 2 personnes blessées, selon les explications livrées par le porte-parole de la nouvelle société civile locale.

Jonas Pandasi cite entre autre la milice dite Coalition des mouvements pour le changement (CMC) qui est en train de s’enraciner près de Kiwanja; augmentant les risques d’une infiltration au sein de la cité.

« Il y a eu incursion des bandits non autrement identifiés dans le quartier Buhunda, aux environs de 21h. Maintenant, on est en train de vérifier. Mais vous savez que dans les périphéries, le groupe armé, la CMC, a érigé là comme lieu stratégique. Voilà pourquoi on s’attendait à certains incidents. Malheureusement, les autorités n’attendent que des choses pareilles. Mais nous, on avait déjà alerté par rapport à ça », a-t-il dit.

Rappelons que le territoire de Rutshuru est l’un des territoires les plus menacé du Nord-Kivu par les rebelles armés.

Jienel Kambala

Tags

Articles similaires

28 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page
Fermer
%d blogueurs aiment cette page :