EnquêteJustice

Justice: Le Parquet Général près la Cour d’Appel de Kinshasa/Matete émet un avis de recherche contre Christelle Bukumbabu Ngoyi, fille de Ngoyi Kasanji.

La députée provinciale élue de Mbuyi Mayi, Christelle Ngoy Bukumbabu, fille de Ngoyi Kasanji, est poursuivie par la justice pour offense au Chef de l’Etat.

En effet, un avis de recherche du Parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa/Matete émis contre cette députée provinciale de Mbuji Mayi, ce mardi 18 août 2020.

« Veuillez entreprendre d’intenses recherches en vue de retrouver la nommée BUKUMBADU NGOYI Christelle, Députée Provinciale de la Circonscription de MBUJI-MAYI, en séjour à Kinshasa. L’intéressée est poursuivie du chef d’offenseac Chef de l’Etat (article 1er de l’Ordonnance-Loi n°300 du 16 décembre 1963 relative à la répression des offenses envers le Chef de l’Etat) » extrait de l’avis de recherche signé par le Procureur Général Sylvain Kaluila Muana.

Rappelons que Christelle Bukumbadu Ngoyi a récemment lors d’une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, présenté ses excuses à la Première dame Dénise Nyakeru Tshisekedi pour ses injures à son encontre.

« Il m’est attribué d’avoir tenu des propos à l’endroit de la très Distinguée Première Dame, Denise Nyakeru Tshisekedi. En tant que mère et enfant, j’ai beaucoup d’estime à l’endroit de ma propre mère ainsi qu’à toutes les mères du monde. Je ne peux pas manquer du respect à la Distinguée première Dame, si quelque part des propos auraient vexé la Distinguée première Dame à qui j’ai beaucoup d’estime, je lui demande sincèrement pardon. L’éducation reçue de mes parents ainsi que ma religion chrétienne ne me permettent pas de tenir des propos désobligeants à l’endroit des parents. Chers parents, veuillez me pardonner » explique-t-elle.

Jienel Kambala

Tags

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page
Fermer